jae won ▬ am I supposed to bleed?



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 jae won ▬ am I supposed to bleed?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
No Jae Won
{MODO} 02. DEAD END

● Messages : 72
● Inscrit le : 11/04/2013
● Autres comptes ? : noam, jiae & jian
● Avatar : byun baekhyun

● Age : vingt ans

Voir le profil de l'utilisateur http://itsallaboutstory.forumactif.org/t381-jae-won-i-don-t-believe-in-god http://itsallaboutstory.forumactif.org/t367-jae-won-am-i-supposed-to-bleed
MessageVen 12 Avr - 8:26



No Jae Won
feat byun baekhyun

Nom - no.
Prénom - jae won.

Age - vingt ans.
Lieu de naissance - bucheon.
Origines - coréennes.

Taille - un mètre soixante quatorze .
Poids - cinquante huit kilos.
Groupe Sanguin - O.
Langues parlées - coréen, quelques notions de mandarin et thaï.



Vie personnelle
All life is an experiment.

Jaewon est le fils unique (et précieux) d’un couple de personnalités du show business, mais cela n’empêcha en rien au jeune homme d’évoluer dans un style de vie des plus communs. Il n’avait pas de nourrice mais bel et bien des parents qui faisaient toujours en sorte d’aménager leurs journées de façon à ce qu’ils aient toujours le temps de s’occuper de lui et ce, jusqu’à l’âge de ses treize ans puisqu’ils jugeaient qu’il était temps de lui laisser un peu plus de liberté. Son temps seul, il l’occupait surtout sur internet ou les consoles de jeux seul ou à plusieurs avec ses amis ou bien à jouer du piano. Il était aussi inscrit dans un club de golf ainsi que d’arts martiaux où se trouvait d’ailleurs un jeune chinois franchement doué, si bien qu’un fanclub s’était déjà créée après quelques mois (il avait ressenti une pointe de jalousie, d’ailleurs). Jaewon était l’un des rares membres de sexe masculin qui l’avait rejoint – mais il ne l’avait jamais avoué à Bai Lin de crainte qu’il ne veuille plus s’entraîner avec lui après cela. L’une de ses plus grosses surprises avait été de savoir que l’objet de son admiration était homosexuel. Bien que de nature décontractée et extravertie, il ne lui fit jamais part de son béguin et se força à connaître des relations amoureuses avec d’autres personnes. A l’école, il était bon élève et extrêmement populaire si bien qu’à force de faire craquer les cœurs une réputation de playboy l’avait dépassé. Il s’en fichait pas mal, c’était plutôt amusant et flatteur d’avoir l’impression d’être le héros d’une série télévisée dès qu’il traversait un couloir.

En seconde, il accompagna ses parents à un gala rempli de personnes influentes ce qui lui permit de dégotter un contrat de « mannequin-main » grâce à ses longs, fins et jolis doigts. Cela lui allait très bien ! Il n’avait jamais souhaité voir son visage accroché dans toutes les rues de Séoul. Son côté frimeur et vaniteux ne fit qu’augmenter après cela, il prenait grand soin de ses mains. A l’université, il suivait un cursus axé vers le journalisme, le milieu dans lequel il avait grandi aidant. Mais cette petite vie sans soucis pris fin il y a trois mois. Il était sur le terrain de golf pour une partie avec sa petite amie ainsi que quelques amis lorsque l’épidémie s’était propagée. Cela avait d’abord touché les employés du club (sûrement parce qu’un zombie y était entré, allez savoir) parce que des cris avaient pu être entendus avant que des silhouettes désarticulées ne se rapprochent. Le choc avait été très fort pour Jaewon qui avait l’impression que la série télévisée dont il était le héros se transformait en film de science-fiction dans lequel il devait sauver le monde. Alors qu’il venait de saisir le bras de sa petite amie pour s’enfuir avec elle, quelqu’un l’avait aussi attrapée et la tirait de son côté. Un hurlement retenti : elle venait de se faire mordre. De sang-froid, il attrapa un club de golf et donna un puissant coup dans le crâne de la créature ensanglantée, celui-ci se fendit sous le coup. Il récupéra son sac puis s’enfuit avec sa petite amie qui au bout de cinq minutes commença à changer. Elle mourra et se releva transformée. Hébété, il avait baissé sa garde et elle l’avait coincé : bien plus forte et ne semblant répondre qu’à l’appel du sang il n’avait su comment réagir. Le premier réflexe avait été de plaquer sa main sur le visage de cette derrière pour ne pas subir sa morsure. Pourtant, il avait mal calculé son coup parce qu’elle bougea rapidement, les faisant basculer au sol. Il avait été un nombre de fois incalculable sous elle mais cette fois-ci était complètement dépourvue de plaisir. Il hurla en la sentant s’emparer de son annulaire gauche et le mordre furieusement. Mais au moins, à s’en prendre ainsi à son membre elle avait baissé sa garde ? Il parvint à saisir son club tombé quelques centimètres plus loin puis lui explosa la boîte crânienne. Elle relâcha son doigt, il récupéra ses affaires et se rendit dans le magasin le plus proche tout en restant à l’affût du moindre danger. Amputer son doigt seul avait été l’épreuve la plus difficile et douloureuse de sa vie.

Jaewon est un garçon qui aime l’attention et jalouse ceux qui en avaient plus que lui. Le fait d’être fils unique n’aide en rien son côté capricieux mais par chance il n’est pas aussi égoïste qu’il aurait pu le devenir. Bien que légèrement imbu de lui-même il lui arrive de se trouver des défauts aussi bien physiques que moraux mais seul lui peut se prononcer là-dessus. Il ne supporte ni les moqueries, ni la critique à son égard et le fera savoir en haussant le volume de sa voix ainsi qu’en se montrant légèrement agressif. Il a les coups faciles et de bons réflexes mais il n'est pas quelqu'un de courageux. La plupart du temps cependant, il cherche à être le clown de l'école, à faire des blagues même dans les situations les moins propices à cela. Il peut se montrer compatissant et même chercher à remonter le moral d’une personne qui semble triste sans rien demander en échange. Il est fidèle, loyal et attentionné envers les personnes qui le méritent et lorsqu’il s’attache il est très difficile de se débarrasser de lui. Très tactile et ouvert d’esprit il a plusieurs fois surpris ses amis.


Dead end
Courage is resistance to fear, not absence of fear.

Pour survivre dans sa nouvelle vie, Jaewon ne part jamais sans son sac contenant un ou deux clubs de golf desquels il se sert pour fendre les crânes des rôdeurs ainsi qu’un kit de premier secours contenant tout ce qu’il y a de nécessaire à faire un bandage : son doigt amputé n’étant toujours pas entièrement cicatrisé. Bien qu'il soit doué au corps à corps, il n'aime pas trop ça, il en garde un mauvais souvenir, justement celui de son doigt manquant. Il se déplace généralement seul ou avec un autre survivant solitaire pour quelques heures afin de s’entraider dans le but de trouver de quoi manger et boire. Il est toujours celui qui décide de repartir de son côté : il ne veut plus subir la douleur de voir quelqu’un à qui il tient mourir devant ses yeux (ou à cause de lui) ou celle de se faire trahir. Par chance cela ne lui est encore jamais arrivé, mais il a assisté de loin à un combat à mort entre plusieurs survivants, flippant. La seule et unique raison qui le ferait intégrer un groupe de survivants serait la présence d’une personne qu’il connaît et en qui il pense pouvoir avoir confiance. Pourtant depuis trois mois, il ne croise pas souvent quelqu’un qui faisait déjà partie de sa vie d’avant. Il n’a jamais pu retrouver ses parents bien qu’il continue d’espérer que cela arrivera et qu’ils seront toujours eux-mêmes. Il ne reste que très peu au même endroit et parcours Séoul de long en large ainsi que les quelques villes autour. Il n’aime pas l’idée de changer complètement de région parce qu’il n’a pas un bon sens de l’orientation, même s’il sait que cela devra arriver un jour.


Libre parole
take it easy.

Hey it's me again! Je suis déjà Kiki et Jojo et maintenant on ajoute Nono Jaejae à la liste de surnoms? :3


Aide nous avec le bottin !

Code:
<avatars>● <pr>byun baekhyun (exo)</pr> - no jae won</avatars>